PARG

INHIBITEUR DE PARG

Sensibilisation des cellules cancéreuses aux thérapies de réparation de l’ADN

 

Indication

Cancer

Mode d’action

Inhibition de l’enzyme poly(ADP-ribose) glycohydrolase (PARG)

Principaux avantages

  • Efficacité supérieure à celle des inhibiteurs de PARG pour le traitement d'un plus vaste spectre de cancers

Collaborateurs



Institut Lady Davis, Hôpital général juif de Montréal, Université McGill


Témoignage

Faits sur la maladie / Besoin médical

  • Le cancer est une maladie dévastatrice faisant l’objet de nombreuses recherches universitaires et pharmaceutiques

Mode d’action de la cible

L’enzyme PARG joue un rôle clé dans la réparation de l’ADN et la transformation des cellules normales en cellules cancéreuses, en stimulant leur prolifération et leurs propriétés invasives.

Les niveaux de PARG sont augmentés dans les cancers du sein, du poumon, de la prostate et de la leucémie lymphoïde aiguë.

L’inhibition de PARG vise à réprimer la croissance du cancer et à sensibiliser les cellules cancéreuses aux thérapies visant la réparation de l’ADN.

Pour plus d'information

Partenariat

Kem Payza

Directeur de projet

514-260-1079 kpayza@neomed.ca
© 2017 Institut NÉOMED. Tous droits réservés // Solutions Web Globalia