Peter the Bridge, Saint Petersburg, Russia

NÉOMED lance son premier essai clinique de phase 2 au Canada

26 janvier 2016|Annonce| Pas de commentaire

Communiqué

MONTRÉAL, le 26 janvier 2016 – L’Institut NÉOMED, organisme public-privé dédié à la découverte et au développement de médicaments des phases précoces jusqu’au stade de preuve de concept chez l’humain, a annoncé aujourd’hui qu’il a obtenu l’autorisation de Santé Canada pour débuter un essai clinique de phase 2 sur l’emploi de son produit candidat NEO6860, un antagoniste du TrpV1, dans le traitement de la douleur arthrosique.

L’essai débutera au premier trimestre de 2016 et les résultats seront disponibles avant la fin de l’année. Regroupant un maximum de 50 patients atteints d’arthrose du genou, l’essai se déroulera dans trois centres, dont deux à Montréal et un à Sherbrooke. Il s’agit d’une étude comparative avec placebo et control actif (naproxen) à double insu menée en crossover.

« NÉOMED est fière de lancer sa première étude de phase 2 à peine trois ans après sa fondation, et quelques mois seulement après l’issue favorable de l’essai de phase 1 mené pour NEO6860 », a déclaré le Dr Dan Chiche, Vice-président, Développement clinique.

Bon nombre de sociétés biopharmaceutiques se sont penchées sur les antagonistes du récepteur vanilloïde (TrpV1) il y a une dizaine d’années. Or, la plupart des essais réalisés en la matière ont échoué en raison de la survenue fréquente de deux effets indésirables : dérèglement de la température corporelle (hyperthermie) et réduction de la sensibilité à la chaleur pouvant mener à des brûlures. NEO6860 est un antagoniste puissant du récepteur TrpV1 à action sélective et réversible pouvant être pris par voie orale. Il se distingue des antagonistes du TrpV1 standard par son profil pharmacologique : il inhibe uniquement l’activation du canal par la capsaïcine, et non son activation par la chaleur ou le pH.

NEO6860 est destiné au traitement de la douleur associée à l’arthrose – maladie articulaire la plus courante et cause importante d’invalidité au Canada. Par ailleurs, d’après les observations faites au stade préclinique, l’arrivée d’un antagoniste du TrpV1 bien toléré, ouvrirait la voie à l’évaluation d’autres indications pour la douleur ou même le traitement de maladies respiratoires.

En 2015, une étude de phase 1 menée par NÉOMED a démontré que NEO6860 est sûr, doté d’un excellent profil pharmacocinétique et dépourvu des effets indésirables associés aux antagonistes du TrpV1 de première génération.

« Il s’agit d’un programme des plus prometteurs; l’équipe de NÉOMED est convaincue que cette étude de phase 2 permettra de démontrer que NEO6860 est un analgésique sûr et efficace, qui viendra combler un besoin criant chez les patients souffrant de douleur arthrosique. Qui plus est, NEO6860 nous offre l’occasion d’évaluer le potentiel d’un antagoniste du TrpV1 dans le traitement de plusieurs affections où ce récepteur pourrait être en jeu », a ajouté le Dr Philippe Walker, Chef de la direction scientifique à l’Institut NÉOMED.

 

À PROPOS DE L’INSTITUT NÉOMED

L’Institut NÉOMED est un organisme sans but lucratif dont la mission est de créer un pont pour combler l’immense fossé qui sépare la recherche fondamentale et la mise sur le marché de nouveaux médicaments en fournissant une expertise industrielle en découverte et développement de médicaments ainsi qu’une capacité de financement et un environnement favorable pour transformer les innovations en solution thérapeutiques. NÉOMED conduit les activités de développement jusqu’au stade de preuve de concept chez l’humain.

L’Institut NÉOMED dispose de deux infrastructures entièrement intégrées pour la recherche et le développement : l’une située au Campus Saint-Laurent de Technoparc Montréal, dédiée au développement de petites molécules thérapeutiques, et l’autre à Laval, spécialisée dans le développement de produits biologiques et de vaccins. Les deux installations fonctionnent comme des carrefours libres d’accès hébergeant des entreprises commerciales indépendantes et fournissant un environnement dynamique favorisant la collaboration, l’innovation et la créativité.

L’Institut NÉOMED est financé conjointement par l’industrie pharmaceutique, par le Ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations du Québec et par les Réseaux de centres d’excellence (RCE) du Canada.

Pour en savoir plus, visitez le site www.neomed.ca.

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Rachel Cogdell
Coordinatrice en communication
Institut NÉOMED
7171, rue Frederick-Banting
Montréal (Québec)  H4S 1Z9
514-367-1212, poste 209
rcogdell@neomed.ca

 

Télécharger le PDF

Partager

Nouvelles similaires

image articles
2 juin 2016

Le site de Laval de l’Institut NÉOMED ouvre ses portes aux compagnies des sciences de la vie

Lire la nouvelle
image articles
22 mars 2016

Purdue Pharma Canada se joint à l’Institut NÉOMED en tant que partenaire industriel

Lire la nouvelle
© 2016 Institut NÉOMED. Tous droits réservés // Solutions Web Globalia